POSEY 2

POSEY 2

Mali, région de Kayes

Projet d’Optimisation du Service Public de l’Eau dans le Cercle de Yélimané

5 centres, 4 communes

Centres : Kodié, Guiffi, Dialaka,Dioncoulane, Dogofiri

Bénéficiaires : 41 860 usagers

Durée : 3 ans, 2016 – 2019

Budget : 604 000 €

Partenaires financiers : SEDIF  (66 %), Association de la diaspora (24%), Exploitants (8%), Ministère de l’Energie et de l’Eau du Mali (2%)

Maîtrise d’ouvrage : Communes de Diafounou Tambacara, de Guidimé, de Tringa Marena et de Marré Kaffo

Maîtrise d’ouvrage déléguée : ONG SEVES, Maîtrise d’oeuvre : Groupe AGED-2AEP


Etat des lieux

Au Mali, 89% des habitants en milieu urbain ont accès  à une source d’eau protégée et 50% en milieu rural (JMP 2012).

Les communes maliennes ont bénéficié pleinement du transfert de compétences dans le domaine de l’eau. Elles ont la pleine autonomie pour financer des infrastructures, et doivent nécessairement déléguer la gestion du service, la gestion en régie n’étant pas prévue dans le cadre réglementaire.

Les principales difficultés rencontrées sont les suivantes :

  • des structures de gestion partiellement organisées,
  • des difficultés de fonctionnement liées notamment aux limites du bénévolat,
  • une épargne destinée au renouvellement des équipements insuffisamment sécurisée et très peu valorisée,
  • l’incapacité des acteurs existants à mettre en œuvre les recommandations des rapports d’audit,
  • le faible contrôle de l’autorité délégante.

Les autorités maliennes placent au cœur de leurs préoccupations la question du développement d’infrastructures d’eau potable, mais aussi celle de la pérennisation des investissements réalisés.


Descriptif du projet

La suite de ce projet d’optimisation concerne cinq centres du cercle de Yélimané ayant une population comprise entre 4 000 et 20 000 habitants.  L’exode rurale entraînant un accroissement important de la population dans ces villes et villages, un travail de renouvellement des services urbains essentiels semble nécessaire pour couvrir les besoins des nouveaux quartiers.

Description sommaire des ouvrages d’eau

  • Réseau de refoulement de Kodié, Dialaka, Guiffi, Dogofiry, Dialaka
  • Réhabilitation de l’AEP de Dialaka
  • Réalisation d’un réservoir métallique de 80 m3 sur 15 m de hauteur sous radier à Dogofiry
  • Solarisation du pompage de Kodié, Dialaka, Guiffi, Dogofiry

Description sommaire des mesures d’organisation du service public de l’eau

  • Restructuration du service d’exploitation avec la séparation des rôles entre l’Association des Usagers de l’Eau (en charge de la défense des consommateurs, garante du bon fonctionnement du SPE et de son développement) et l’exploitant (en charge du fonctionnement quotidien du système) : Kodié, Guiffi, Dialaka, Dogofiry
  • Renforcement des exploitants et des agents d’exploitation : Kodié, Dialaka, Dogofiry
  • Appui aux communes dans le renforcement de leur rôle de maîtrise d’ouvrage à travers la formation de commissions communales eau et assainissement composées : Diafounou Tambacara et Guidimé
  • Suivi par le STEFI (suivi technique et financier) des centres : Kodié, Dioncoulané, Dialaka, Dogofiry

Suivi technique et financier des services d’eau potable (STEFI)

Fiche de suivi technique et financier des services d’eau potable accompagné par SEVES (2017)

Fiche de suivi technique et financier des services d’eau potable accompagné par SEVES (2018)


Carte des centres bénéficiaires du POSEY 2