Les actualités

Journée mondiale du lavage des mains

Le 15 octobre a lieu la journée mondiale du lavage des mains. C’est une occasion pour sensibiliser à l’échelle mondiale sur l’importance du lavage des mains avec du savon comme moyen efficace et abordable d’éviter les maladies infectieuses. L’adoption de ce geste simple peut permettre de réduire de moitié les décès dus à la diarrhée et d’un quart les infections respiratoires aiguës. Il fait partie de l’ODD 6.2 pour l’assainissement et l’hygiène. Il est un élément important pour atteindre également les objectifs concernant la survie de l’enfant, la nutrition, l’égalité des genres, et l’éducation. Le thème de cette année est le lien entre lavage des mains et nourriture, l’objectif est de promouvoir le lavage des mains comme partie intégrante d’un repas.
Pour plus d’informations, téléchargez le guide du planificateur - ici
15/10/2018

Burundi : fin des travaux et démarrage du service public de l’eau de Cewe

Les travaux de réhabilitation de l’Adduction d’Eau de Cewe, commune de Kirundo (réhabilitation du château d’eau, du réseau, des bornes fontaines, mise en place du pompage solaire, organisation du service) sont terminés et le service a démarré. Il dessert les villages de Rukuramigabo et Rutare. Un contrat de Délégation de Service Public a été signé entre la Régie Communale de l’Eau et l’exploitant SOCOTRAV, avec validation de la commune et l’Agence de l’Hydraulique et de l’Assainissement en Milieu Rural (AHAMR). 4 200 usagers disposent désormais d’un service d’eau portable (prix de l’eau : 0,91 €/m3).
Plus d’information sur le projet de réalisation de forages et d’accès à l’eau potable - ici
09/10/2018

PACK, Niger : bientôt 6 réseaux sur 8 créés et mis en service

Après la mise en service de 4 nouveaux réseaux d’eau potable dans 4 villages (10 000 habitants) entre janvier et août 2018, 2 nouveaux réseaux (N’Yelwa, Kankare Makjinkaye – 5 500 habitants) seront mis en eau avant la fin de l’année, les 2 réseaux restants étant prévus au 1er trimestre 2019. Sur 678 000 € de travaux de d’Adductions en Eau Potable, les exploitants délégataires financent 99 000 € (15%), soit 1 AEP sur 8 qui aura pu voir le jour grâce à leur cofinancement.
Plus d’informations sur le Plan d’Action Cantonal eau et assainissement de Kanembakache - ici
01/10/2018

Les ONG, des acteurs reconnus mais mal financés !

Malgré la reconnaissance par les pouvoirs publics du rôle des ONG, les financements publics français tardent à évoluer significativement. Coordination SUD a choisi de porter une trajectoire volontariste de l’aide publique française transitant par les ONG pour un véritable partenariat avec les sociétés civiles.
Retrouvez le dossier débat ici : https://www.coordinationsud.org/actualite/dossier-debat-les-ong-des-acteurs-reconnus-mais-mal-finances/
27/09/2018

Togo : réunion de travail entre le SEDIF, le Ministère de l’Eau et de l’Hydraulique Villageoise, SEVES et l’association Experts Solidaires

Le 11 juillet 2018, s'est tenue au sein du Ministère de l'Eau et de l'Hydraulique Villageoise du Togo à Lomé, une réunion de travail réunissant le Ministre Lekpa Antoine GBEGBENI, le représentant du Syndicat des Eaux d'Ile-de-France (SEDIF), Marc VEZINA, les Directeurs Généraux et équipes de la Togolaise des Eaux (TdE) et de la Société de Patrimoine Eau et Assainissement en milieu Urbain (SP-EAU), l'équipe du bureau d'études ARWP, partenaire de SEVES au Togo, une équipe de l'association Experts Solidaire et l'association SEVES, représentée par Romain DESVALOIS et Léa LHOMMELET.
Cette rencontre a permis d'échanger sur l'avancement des projets financés par le SEDIF au Togo, dont le Projet d'Amélioration du Service Public de l'Eau d'Aného (PASPEA), cofinancé par l'Agence de l'Eau Seine Normandie. Après une phase d'études et de modélisation du réseau d'eau potable de la ville, la suite du projet permettra le remplacement de 20 km de réseau vétuste en amiante ciment par du PVC afin de réduire les fuites et les risques liés à l'amiante, l'extension du réseau vers des quartiers de la ville non-desservis, et le renforcement de l'accès à l'eau aux plus vulnérables avec la mise en place d'un tarif social aux bornes fontaines. Ces travaux sont menés en collaboration avec la commune d'Aného, partenaire de coopération décentralisée du SEDIF,  la TdE, exploitante du réseau qui effectue la pose des conduites et organes fournis par le projet, et la SP-Eau, maître d'ouvrage des infrastructures, en charge de la planification, de la passation des marchés et du suivi des travaux. L'ensemble des partenaires ont, à l'occasion de cette rencontre, réitéré leurs engagements pour la mise en oeuvre des activités du PASPEA.
Le partenariat du SEDIF avec les différents acteurs togolais, fort de son expérience à Aného ainsi qu'à Dapaong et Mango (projets mis en oeuvre par l'ONG Experts Solidaires), va s'étendre à la ville voisine de Vogan qui bénéficiera de l'appui financier du SEDIF et de l'Agence Métropolitaine de traitement des ordures ménages (SYCTOM) afin d'élaborer, en concertation avec l'ensemble des acteurs en présence, des schémas directeurs sur les volets eau potable, assainissement et gestion des déchets.
Lien vidéo reportage TV Eco-conscience : https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=OGHObJFkOQc Lien vers le reportage du Journal Télévisé de la Télévision Togolaise : https://www.youtube.com/watch?v=iiWo7OHUlJE&feature=youtu.be  
27/07/2018

Amélioration de l’accès à l’eau dans les régions du Sud du Tchad grâce au « 1% eau »

L'ambassade de France au Tchad met en avant les financements du Syndicat des Eaux d'Ile-de-France (SEDIF) pour des projets d'amélioration de l'accès à l'eau potable dans les régions du Sud, dont 3 mis en oeuvre par SEVES, dans un article publié sur son site.
De 2010 à 2017, le SEDIF a financé la création de 3 services d'eau dans les villages de Koutou Beti, Kol et Begambian, permettant à 18 000 personnes de bénéficier d'un accès à l'eau potable à des bornes fontaines situées à moins de 400 mètres de leur domicile. Ces projets ont permis de réduire considérablement la durée et la difficulté de la corvée d'eau pour les femmes et les jeunes filles. Les projets ont été mis en oeuvre par SEVES et son partenaire, l'ONG AGIR, basée à Moundou et agréée par l'Etat comme Cellule d'Appui-Conseil à la Gestion des adductions d'eau (CCAG). Elle réalise des prestations de suivi technique et financier des services ainsi qu'un appui-conseil aux exploitants et associations d'usagers de l'eau et est rémunérée sur les recettes des services. Cet appui permet d'accompagner les gestionnaires des services, de limiter les erreurs de gestion technique et financière et les pannes de longue durée. Le SEDIF a contribué à hauteur de 785 k€ en mobilisant les "1% eau" issu de la loi Oudin-Santini, du nom du Président du SEDIF et du sénateur Oudin. En 2018, l'action du SEDIF dans les régions du Sud du Tchad se poursuit avec une année de consolidation et d'évaluation des 3 services mis en place.
16/07/2018

Le projet PACK NIGER dans le magazine du Syndicat des Eaux d’Île-de-France (SEDIF)

Le SEDIF , dans son magazine (Page 14, INF’EAU N°95, AVRIL 2018) d’avril 2018, a publié un article sur le Programme d'Action Cantonal eau et assainissement du Canton de Kanembakaché (PACK) au Niger, projet mis en œuvre par SEVES dans le cadre de son partenariat avec les 4 communes du Canton de Kanembakaché, le Conseil régional de Maradi, et le cabinet THEC, sur financements du SEDIF et de l’AESN. Il concerne pour 8 villages du Canton, la création de 8 services d’eau potable en réseau, l’accès à l’eau potable et à l’assainissement en milieu scolaire et dans les centres de santé, ainsi que la promotion de l’accès aux latrines pour les ménages.
Pays parmi les plus pauvres du monde, connaissant une très forte croissance démographique et subissant les effets du changement climatique, l’accès aux services de base au Niger constitue un enjeu majeur de lutte contre la pauvreté et la vulnérabilité des populations. Le projet PACK s’inscrit dans un objectif intercommunal plus large d’amélioration de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement sur l’ensemble du Canton de Kanembakaché (330 villages). Malgré une forte implication des acteurs locaux du service public de l’eau et de l’assainissement du territoire, des investissements massifs restent nécessaires. Les premières conclusions de la planification intercommunale dans le Canton identifient plus de 55 villages éligibles au développement de nouveaux réseaux d’eau potable pour plus de  7 millions d’euros d’investissements (sans compter l’assainissement). Cela permettrait de porter le taux d’accès à un service de base d’eau potable au niveau de bornes fontaines d'environ 37% en fin de projet PACK (2020) à 65%.
30/05/2018

PACK, NIGER : FIN DES TRAVAUX DE MINI-AEP A KAORI

En mai 2018, l’essai de mise en eau de la Mini-AEP de Kaori, commune de Kanembakaché, région de Maradi, créée dans le cadre du PACK au Niger, a été réalisé et les premiers usagers ont pu s’approvisionner aux bornes fontaines (voir vidéo).  Le service comprend un forage, à partir duquel l’eau de nappe est refoulée vers un château d’eau métallique de 50 m3, par une pompe immergée alimentée par des panneaux photovoltaïques en journée et un groupe électrogène en fonction de la demande. L’eau stockée dans le château d’eau est ensuite distribuée par un réseau de 800 ml et dessert les 1 800 usagers du village au niveau de 5 bornes fontaines. Le constructeur de la Mini-AEP, l’entreprise SEREP Acharua, qui exploitera le service pour une durée de 7 ans, a investi 14 330 € dans le groupe électrogène et la pompe immergée. Le réseau sera étendu en 2019 aux villages de Hardo Dilali et Guidan Bawa pour desservir 2 200 usagers supplémentaires. Les travaux de création des Mini-AEP des villages de El Mayahi Sud, Kotchi, et Tossa sont également en cours de finalisation.
25/05/2018

Rapport d’activité 2017

Le rapport d'activité 2017 est désormais disponible en ligne. Il reprend les principales réalisations de SEVES en 2017, concernant les projets en cours dans les 5 pays d'intervention (Mali, Niger, Tchad, Togo et Burundi) et les actions de capitalisation et d'échanges techniques menées en France. Bonne lecture.
11/04/2018

N’hésitez plus, rejoignez nous en adhérant à SEVES

Dans le cadre du 8ème Forum Mondial de l’Eau qui se déroule cette semaine au Brésil et surtout de la Journée Mondiale de l’Eau aujourd'hui jeudi 22 mars, SEVES a le plaisir de vous inviter à adhérer ou à renouveler votre adhésion à l’association.
POURQUOI ADHERER ? Adhérer à SEVES c’est soutenir l’amélioration de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement en Afrique subsaharienne. C’est encourager une organisation durable et pérenne des services essentiels aux Suds. C’est manifester son intérêt pour les causes mondiales de réduction de la pauvreté et des inégalités et d’amélioration des conditions de vie des plus démunis.
Votre adhésion (5 €) est utile pour vous permettre de rester informés de nos actions et pour contribuer aux orientations lors des assemblées générales. Un nombre d'adhérents élevé témoigne aussi auprès de nos partenaires financiers de l'intérêt que portent de nombreuses personnes aux activités de SEVES, gage de légitimité de l'association. Soutenez nos actions en devenant membre de SEVES .
Votre contribution à SEVES peut aller au-delà de l’adhésion, vous pouvez notamment :
  • contribuer au développement de nouveaux partenariats avec des collectivités et des entreprises (mécénats financiers et de compétences),
  • mettre en relation l'équipe de SEVES avec des personnes de villages ou communes à l’étranger, en demande d’organisation d'un service public de l’eau ou de l’assainissement,
  • parler de l'association autour de vous pour mobiliser de nouveaux adhérents, la mettre en relation avec des spécialistes de l’eau, de l’assainissement, et de la gestion des déchets susceptibles d’être intéressés par nos activités et souhaitant apporter leur expertise,
  • participer aux évènements d’animation et de sensibilisation dans lesquels SEVES s'implique en France,
  • échanger avec nous et apporter vos idées et vos propositions afin d’améliorer l’action de l'association.
22/03/2018

Journée mondiale de l’Eau

Le 22 mars 2018 a lieu comme chaque année, la Journée mondiale de l'Eau. Aujourd'hui parmi les 7.4 milliards d'êtres humains sur Terre ...
  • 2,1 milliards n’ont toujours pas accès à des services d’alimentation domestique en eau potable.
  • 844 millions ne bénéficient pas d’un service élémentaire d'approvisionnement en eau potable.
  • 2.4 milliards n'ont pas accès à des toilettes et à un assainissement dits améliorés.
Entre 1990 et 2015, la proportion de la population mondiale utilisant une source d’eau potable améliorée a augmenté de 15% (chiffres ONU). Malgré des progrès notables , le chemin est encore long pour atteindre l’Objectif de Développement Durable n° 6 fixé par l'ONU, qui vise à garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et à assurer une gestion durable des ressources en eau. Cette journée est l'occasion de sensibiliser les populations sur le caractère essentiel de l'eau pour l'homme et sur l'importance de préserver la ressource et de lutter pour l'amélioration de l'accès à l'eau potable des plus vulnérables.
Photo : Situation avant projet, puits d'eau au Niger, Région de Maradi
22/03/2018

Journée internationale des Femmes

  Que ce soit au Mali, au Tchad, au Niger ou au Togo (principales zones d'intervention de SEVES), les tâches liées à l'approvisionnement en eau incombent presque uniquement aux femmes et aux filles. Dans les villages dépourvus de service d'eau potable, on estime qu'une femme consacre entre 1h30 et 3h par jour à la corvée d'eau. Elle parcourt plusieurs kilomètres pour se rendre jusqu'à une source (puits, rivière, etc. ) le plus souvent non-aménagée, avec une forte pénibilité de puisage, pour une eau non-potable. Selon l'UNICEF, ce sont "200 millions d'heures que les filles et les femmes passent chaque jour à collecter de l'eau". La réduction de la pénibilité de la corvée d'eau pour les femmes est un objectif majeur des projets de SEVES. Une fois le service public mis en place, les femmes consacrent entre 20 et 30 minutes par jour pour obtenir une eau potable à la borne fontaine, moyennant entre 1€ et 1,5€ par mois pour leur ménage, et un temps nul avec le branchement à domicile. L'accès à l'eau potable, au-delà des impacts sur la santé, permet aux femmes de libérer du temps et de l'énergie qui pourront être consacrés à des activités génératrices de revenus et à l'éducation par exemple.
Vidéo : Situation avant et après un projet de mise en place du Service Public de l'Eau à Koutou Béti au Tchad
08/03/2018

SEVES recherche des conseillers.es techniques bénévoles pour l’appui au montage d’un projet d’observatoire et de renforcement de la ressource en eau souterraine dans la région de Kayes au Mali

SEVES accompagne depuis 2010 la création et l'optimisation de réseaux d'eau potable en milieux rural et semi-urbain dans la région de Kayes au Mali, ainsi que la professionnalisation de leur gestion. Le principal risque pour la pérennité de ces services réside dans la difficulté de mobiliser durablement la ressource. Afin de renforcer la pérennité de ces services, l'association met en place un groupe de travail pour le montage d'un projet d'observatoire et de renforcement de la ressource en eau souterraine. Le projet a pour objectif de comprendre le comportement de la ressource en eau dans la région de Kayes, de mettre en place des mesures de renforcement de cette ressource. Pour retrouver l’annonce : CLIQUEZ ICI.
22/02/2018

BURUNDI : Fin de chantier et démarrage de l’Adduction d’Eau Solaire de Rambo au Burundi.

Partenaires institutionnels et financiers : (BGR), Allemagne, Institut Géographique du Burundi, Commune de Kirundo, Bureau d’études GRABAVE. Le service d’eau de Rambo, commune de Kirundo, Burundi, desservant environ 5 000 usagers a été réceptionné et a démarré. Les mesures d’accompagnement et de renforcement de la gestion de la Régie Communale de l’Eau (RCE) avec l’appui de l’Agence Burundaise de l’Hydraulique et de l’Assainissement en Milieu Rural (AHAMR) continuent avec des actions d’accompagnement des représentants des usagers du service. Photo : Borne fontaine N°1 au pendant la réception provisoire.
22/02/2018

Participation de SEVES à l’atelier sur « Le pompage photovoltaïque et les services d’eau potable en Afrique de l’Ouest » du 30 et 31 janvier 2018 à Saint-Louis (Sénégal)

Organisé par le SEDIF et le Programme Solidarité Eau (PS-EAU), cet atelier d’échanges et de réflexion sous régional entre le Sénégal, la Mauritanie, et le Mali regroupait des autorités organisatrices du Service Public de l’Eau, des exploitants, des ONG, des partenaires techniques et financiers et le SEDIF afin d’établir des analyses comparatives et des recommandations pour l’action (critères de dimensionnement, normes et qualité, économie des contrats, opportunités, etc.). En plus de la présence de 2 salariés de SEVES Lise MONNERAIS et Romain DESVALOIS, plusieurs partenaires maliens de SEVES ont participé aux échanges (M. MACINA, Directeur de AGED-2AEP, M. DEMBELE, Maire de la commune de Diafounou Tambacara, M. SOUKOUNA, exploitant du service d’eau du village de Diouncoulané). Photo : champ solaire pour le pompage du service d'eau de Kodiè, Commune de Guidimé, Mali
22/02/2018

NIGER : Plan d’Action Cantonal de Kanembakaché PACK : Démarrage des travaux de 4 mini-AEP et 4 latrines

Financement : SEDIF - Syndicat des Eaux d’Île-de-France, AESN – Agence de l’Eau Seine Normandie, Communes du Canton de Kanembakaché, Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement du Niger, Exploitants. La construction de 4 mini-Adductions d’Eau Potable solaires (Villages de El Mayahi Sud, Kaori, Kotchi, Tossa, pour environ 9 500 futurs usagers), de latrines dans 2 écoles et 2 centres de santé a démarré en février 2018. Dans le cadre de ce projet, les communes du Canton de Kanembakaché, SEVES et son partenaire nigérien THEC avons expérimenté des marchés de construction-exploitation comportant un îlot concessif concernant les mini-AEP avec les opérateurs professionnels nigériens. Les entreprises sélectionnées ont été consultées pour la construction de l’AEP, son exploitation, et leur investissement sur fonds propres sur une partie du dispositif d’exhaure (modules solaires et accessoires, pompe immergée et groupe électrogène). Les mesures de renforcement du suivi du contrat de délégation et de représentation des usagers continuent auprès des communes et des Associations des Usagers du Service Public de l’Eau (AUSPE), en parallèle des formations à la gestion des latrines et à l’hygiène dans les écoles et les centres de santé. Photo de la première borne fontaine du village de Kotchi en cours de réalisation.
22/02/2018

Bonne année 2018 !

SEVES vous souhaite une très bonne année 2018.
15/01/2018

Rencontre à Montreuil, sur l’Eau et l’Assainissement dans le Cercle de Yélimané au Mali

Le 29 novembre, SEVES et son partenaire malien AGED-2AEP, représenté par son directeur M. Boubacar MACINA, ont participé à une journée d'échanges sur l'Eau et l'Assainissement dans le Cercle de Yélimané, organisée par la mairie de Montreuil. Cette journée a regroupé les maires des communes du Cercle, ainsi que des acteurs du développement et de la coopération décentralisée : Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne (SIAAP), ONG Eau Vive, PS-Eau, Service Echanges Internationaux et Coopération Décentralisée de la ville de Montreuil (EICD).
SEVES a présenté les acquis et les perspectives du Projet d'Optimisation du Service Public de l'Eau dans le cercle de Yélimané (POSEY) concernant la mise en place et la consolidation des services publics d'eau potable et d'assainissement. Elle a notamment abordé les questions du rôle des communes maîtres d'ouvrage concernant les services d'eau et d'assainissement, du Suivi Technique et Financier des services (STEFI) et de la méthodologie concernant les Plans Locaux Eau et Assainissement (PLEA).
09/01/2018

Mission en France de M. Boubacar Macina, partenaire de SEVES au Mali

SEVES a invité M. Boubacar MACINA, Directeur du bureau d'études AGED-2AEP, en mission en France du 21 novembre au 22 décembre, dans le cadre du Projet d'Optimisation du Service Public de l'Eau dans le cercle de Yélimané (POSEY 2) au Mali.
Au cours de cette mission, M. MACINA a pu rendre compte de l'avancement des activités du POSEY 2, du projet de mise en place du service public de l'eau et de l'assainissement dans le village de Bangassi, du projet de mise en place du service public d'eau et d'assainissement dans le village de Bidadji. Lors de cette mission, SEVES et M. MACINA ont également participé à une journée d'échanges, organisée par la commune de Montreuil le 29 novembre, durant laquelle ils ont pu présenter leur expérience en matière d'accompagnement des communes du cercle de Yélimané dans la Région de Kayes au Mali, dont les maires étaient présents. La présence de M. MACINA a permis de travailler avec les associations de ressortissants maliens des villages accompagnés dans le cadre des 3 projets en cours ainsi que celles de villages recherchant un accompagnement pour la mise en place d'un service public de l'eau.
Des réflexions ont également été engagées concernant les pistes d'action potentielles pour de futurs projets.
Photo : Réunion avec les ressortissants du village de Bidadji au Mali et l'association Afrique Amitié
04/01/2018

PACK, Niger : fin de la campagne de forages

La campagne de forages du Programme d'Action Cantonale eau et assainissement de Kanembakaché (PACK) au Niger est terminée avec la réalisation de 6 forages dans 6 villages et l'équipement de 2 forages existants dans 2 villages des communes du Canton de Kanembakaché, Département de Mayahi, Région de Maradi.  Les essais de pompage et les analyses de la qualité de l'eau ont été concluants et ont confirmé que les forages pouvaient supporter les Mini-Adductions d'Eau Potable (8 MAEP prévues dans le cadre du projet). Les études techniques de dimensionnement des réseaux sont également terminées. La phase de sélection des entreprises est en cours, et les travaux dans les villages de El Mayahi Sud et Kotchi vont pouvoir débuter.  
12/12/2017

Journée mondiale des toilettes

La journée Mondiale des Toilettes a eu lieu le 19 novembre et était consacrée, comme la journée Mondiale de l'Eau, aux eaux usées.
Créée en 2001 par l'Organisation Mondiale des Toilettes, cette événement a pour but de sensibiliser la population à une réalité souvent méconnue : 1 personne sur 3 dans le monde n'a pas accès à des toilettes et à un assainissement dits améliorés. Cela représente 2.4 milliards de personnes. Certaines disposent de toilettes "traditionnelles" (un trou et une planche de bois) non-sécurisées, non-hygiéniques et inadaptées. Pour les 1.1 milliards de personnes restantes, la seule solution est la défécation à l'air libre. Cette pratique, fortement répandue en Afrique subsaharienne, engendre de graves conséquences sur l'environnement, la santé, l'économie ou encore l'éducation. Devant l'ampleur de la problématique, l'ONU a fait de l'accès à l'assainissement de base une priorité en l'inscrivant dans l'Objectif du Développement Durable n°6 :

Cible 6.2. "D’ici à 2030, assurer l’accès de tous, dans des conditions équitables, à des services d’assainissement et d’hygiène adéquats et mettre fin à la défécation en plein air, en accordant une attention particulière aux besoins des femmes et des filles et des personnes en situation vulnérable."


Dans chacun de ses projets, SEVES accorde une place importante à la sensibilisation et l'éducation des populations à l'hygiène. Au Niger et au Togo, SEVES met en oeuvre l'installation de latrines améliorées dans des établissements scolaires, des centres de santé et des zones de rassemblement (marchés, gares). De nouveaux projets sont en cours de montage avec des collectivités locales partenaires pour organiser l'ensemble de la filière d'assainissement, depuis l'équipement des ménages en latrines améliorées jusqu'au traitement des boues, en passant par la vidange des fosses, l'organisation institutionnelle et économique du service.    
20/11/2017

Ouverture de la première borne fontaine au tarif social à Aného

Dans la ville d'Aného au Togo, SEVES, avec l'opérateur togolais ARWP et le soutien financier du SEDIF, accompagne la commune, la Société Togolaise des Eaux (TdE) et les Comités de Développement de Quartier (CDQ) pour que le tarif social (500 FCFA/m3) aux bornes fontaines soit respecté afin de garantir un accès à l'eau aux plus démunis. A Aného, le tarif pratiqué aux bornes fontaines est généralement de 2 à 4 fois supérieur au tarif réglementaire avec pour conséquence un accès à l'eau 2 à 4 fois plus cher pour les ménages pauvres par rapport aux ménages ayant un branchement à domicile. Après la réalisation d'extensions de réseau dans le quartier Abalokondji dans le cadre du PASPEA et la mise en place d'un cadre de concertation et de gestion entre la commune, la TdE, et les représentants des usagers, la commune a financé une nouvelle borne fontaine mise en eau le 2 novembre 2017. Il s'agit de la première borne fontaine de la commune qui respectera le tarif social, l'objectif du projet est d'atteindre 16 bornes fontaines.
Photo ci-contre : Arrêté municipal de la commune d'Aného concernant le tarif de l'eau aux bornes fontaines. Vidéo : Mise en eau de la borne fontaine par la chef d'Agence de la TdE, le chef de quartier et un conseiller municipal de la Commune.
03/11/2017

TCHAD : RESEAU D’EAU DE BEGAMBIAN : 2 NOUVEAUX VILLAGES DESSERVIS EN EAU POTABLE EN 2017

Le réseau d’eau potable créé par le projet d'alimentation en eau du village de Bégambian,inauguré en janvier 2017 dessert depuis juin 2017 deux nouveaux villages (Maïnaga et Bendal), soit 1 800 habitants supplémentaires, moyennant la pose de 3 km/l de réseau, et la construction de 4 bornes fontaines et d'un abreuvoir.
De 2014 à 2017, le projet aura permis de réaliser un forage, un réservoir surélevé en béton de 70 m3, un réseau de 5,5 km/l, 11 bornes fontaines, 3 abreuvoirs, et un local d’exploitation. L’exploitant a financé la pompe immergée et le groupe électrogène sur ses fonds propres. Le service dessert dorénavant   7 700 personnes. L’Association des Usagers de l’Eau (AUE) de Bégambian créée dans le cadre du projet est responsable du service public de l’eau, elle a confié l’exploitation du service à un opérateur local professionnel (Sté AMIGEC), et les deux acteurs sont appuyés et audités par la Cellule de Conseil et d’Appui à la Gestion (CCAG) de Moundou, qui assure le suivi technique et financier du service.
20/09/2017

Rapport d’activité 2016

Le Rapport d'Activité 2016 est désormais disponible en ligne en cliquant sur le lien suivant : RAPPORT D'ACTIVITE SEVES 2016 . Il reprend les principales réalisations de SEVES en 2016, concernant les projets et les actions de sensibilisation. Bonne lecture.

   
29/06/2017

Dans la région de Kayes au Mali, la diaspora au cœur de la mise en place du Service Public de l’Eau

Le 23 Mai 2017, le journal Le Monde publiait un article sur le rôle des ressortissants dans le financement des services sociaux et des infrastructures dans la région de Kayes au Mali : « Dans la région de Kayes, au Mali, les habitants comptent sur la diaspora, pas sur l’Etat »


Dans certains villages, les ressortissants sont les principaux pourvoyeurs de services publics de base (eau, éducation, santé). Depuis 2010, SEVES accompagne des associations de ressortissants qui souhaitent créer, réhabiliter et optimiser le Service Public de l’Eau de leurs village d’origine (POSEY 1). L’association apporte alors son expertise technique, organisationnelle, et de gestion de projet ainsi qu’une aide quant à l’obtention des financements complémentaires. La zone d’intervention historique de SEVES est le Cercle de Yélimané avec l’appui financier du SEDIF (POSEY 2). Cette zone s’élargit progressivement  à la région de Kayes, toujours avec le même partenaire local, le Groupe AGED-2AEP.


De 2010 à nos jours, SEVES  a travaillé avec 12 associations de ressortissants, 14 villages maliens (de 800 habitants à 17 000 habitants), pour plus de 70 000 usagers des services publics de l’eau bénéficiaires directs ou indirects des projets.


Des rencontres sont régulièrement organisées entre SEVES et les représentants des différentes associations de ressortissants au siège de l’association, à Paris, pour la mise en œuvre des projets, et également pour assurer un suivi post projet concernant la gestion et l’exploitation du service.

08/06/2017

Mission du coordinateur de SEVES au Burundi

Le coordinateur des programmes de SEVES Romain DESVALOIS était en mission au Burundi du 21 au 27 mai 2017 dans le cadre du projet de réalisation de 20 forages et de 2 Adductions d’Eau Sommaires (AES) au Burundi.

La mission a permis d’ouvrir les plis de l’appel d’offres pour la réalisation des forages et de préparer la mise en place de la première AES solaire au niveau de la colline de Rambo, dans la Commune de Kirundo, dont l’appel d’offres pour les travaux démarrera dans quelques semaines.

Avec son partenaire GRABAVE, SEVES appuie une démarche d’organisation du service public de l’eau, à travers la séparation des rôles de maîtrise d’ouvrage et de gestion, la professionnalisation de d’exploitation, et de paiement de l’eau au volume, dans une commune où le taux de fonctionnement des services existants est inférieur à 50%.

 
01/06/2017

Mission en France de M. Kassé SACKO, partenaire de SEVES au Mali et responsable STEFI

Dans le cadre du Projet d’ Optimisation du Service Public de l’Eau dans le Cercle de Yélimané (POSEY) au Mali, SEVES a invité M. Kassé SACKO en mission en France du 15 au 26 Mai.

M. SACKO est responsable de la cellule Suivi Technique et Financier (STEFI) de la région de Kayes au sein de Groupe AGED-2AEP, bureau d’études partenaire de SEVES au Mali. Au cours de cette mission, M. SACKO a participé au Salon Hydrogaïa à Montpellier avec SEVES, le SEDIF et plusieurs ONG partenaires, afin de contribuer à des échanges techniques sur le suivi technique et financier des services d’eau (Mali, Madagascar, Sénégal), et sur le développement de l’utilisation de l’énergie solaire pour le pompage. Par la suite, M. SACKO et l’équipe de SEVES ont travaillé sur outil numérique de diffusion d’informations aux acteurs et de transparence du service public de l’eau.

01/06/2017

Lancement du projet PACK au Niger

Après deux programmes d’optimisation du service public de l’eau (2012-2016) dans la région de Maradi au Sud du Niger, SEVES démarre le Plan d’Action Cantonal de Kanembakaché avec la création de 8 nouveaux services d’eau (AEP) et l’équipement d’écoles et de centres de santé de latrines dans 4 communes du canton de Kanembakaché.

Découvrez le projet PACK sur la page "Interventions" du site.

 
11/05/2017

Rencontre avec l’association de ressortissants de Dialaka

Le 19 Avril, une rencontre a eu lieu entre SEVES et l'Association pour le Développement de Dialaka (ADD). Celle-ci a permis de faire le point sur l'avancement des travaux et de planifier les prochaines étapes pour l'optimisation du Service Public de l'Eau à Dialaka, région de Kayes, Mali. Dans le cadre du Programme d'Optimisation du Service Public de l'Eau dans le cercle de Yélimané (POSEY 2), le service d'eau a été redémarré et solarisé en 2016. Le projet, cofinancé par le Syndicat des Eaux d'Ile-de-France (SEDIF) et l'Association pour le Développement de Dialaka, prévoit la réalisation d'un forage et son équipement ainsi que la réhabilitation du réseau. La réorganisation du service est en cours avec le recrutement d'un exploitant professionnel dès que l'AEP de Dialaka aura été optimisée.
20/04/2017

Atelier sur la gestion communale des Services Publics Eau et Assainissement au Tchad

Un atelier réunissant les Maires des communes tchadiennes à conseil municipal élu a été organisé à N'Djaména du 20 au 24 mars 2017 sur le thème de la gestion communale des services publics d'eau et d'assainissement. Cet atelier, principalement financé par l'Union Européenne, a bénéficié d'un cofinancement du Syndicat des Eaux d'Ile de France dans le cadre du volet renforcement des capacités du projet en cours d'achèvement à Bégambian. M. Ngaryanouba Nangadoumngue, Directeur technique de notre principal partenaire au Tchad, l'ONG AGIR, a pu contribuer activement aux travaux et faire connaitre aux Maires tout l'intérêt des actions de Suivi Technique et Financier des services d'eau dans le sud du Tchad assurées par AGIR en tant qu'organisme agréé par le Gouvernement tchadien comme Cellule de Conseil et d'Appui à la Gestion des petites adductions (CCAG). Il a aussi pu présenter les 3 expériences d'affermages avec "îlots concessifs" accompagnées par SEVES et AGIR ces 5 dernières années) sur financement du SEDIF (Kol, Koutou-Béti et Bégambian). Avec l'appui qu'il apporte aux projets de SEVES et d'Initiative Développement, le SEDIF est le premier acteur non gouvernemental français intervenant au Tchad dans le secteur de l'eau et de l'assainissement  à travers le mécanisme 1% Loi Oudin - Santini. Son soutien à l'organisation de cet atelier témoigne de sa volonté d'appuyer les communes tchadiennes dans l'organisation de ces services publics essentiels.
28/03/2017

Journée Mondiale de l’Eau

Le 22 Mars 2017 a eu lieu la Journée Mondiale de l’Eau, consacrée cette année aux eaux usées.

SEVES s’associe à la célébration de cet événement et à la sensibilisation aux enjeux cruciaux liés à la préservation et à l’égale distribution des ressources en Eau.

 Quelques chiffres :

  • Dans le monde, 1,8 milliard de personnes sont toujours privées d’un accès à l’eau potable.
  • Plus de 80% des eaux usées sont déversées dans les rivières ou la mer sans aucune dépollution.
  • 2,4 milliards de personnes manquent d’installations sanitaires de base, tels que des toilettes.
  • 260 milliards de dollars de pertes économiques sont dues chaque année à un manque d’accès à l’eau et à l’assainissement (pertes de temps, de productivité, dues aux maladies et aux dépenses médicales)

La Journée Mondiale de l’Eau est donc l’occasion de rappeler que l’accomplissement du droit universel à l’eau et à l’assainissement demeure un chantier colossal, en particulier pour les pays les moins avancés, qui demande des engagements forts de la part de la puissance publique, et de l’ensemble des acteurs de la coopération internationale.

Liens utiles :

Site de la Journée Mondiale de l’Eau (ONU) 

Rappel de l’Objectif de Développement Durable numéro 6 : « Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau »

24/03/2017

Démarrage d’un nouveau projet au Burundi

L'association SEVES intervient dans un nouveau pays et a démarré, en février 2017, un projet dans la Province de Kirundo, au Nord du Burundi. Un partenariat a été entrepris avec l'Institut Fédéral des Géosciences et Ressources Naturelles allemand (BGR) et l'Institut Géographique du Burundi (IGEBU). Le partenaire local de SEVES est le bureau d'études GRABAVE, spécialisé en adductions d'eau et assainissement. L'objectif est de contribuer à l’approvisionnement en eau potable durable et à la protection de la ressource en eau souterraine, par la réalisation de forages piézométriques et d'Adductions en Eau potable Sommaire (AES) dans des zones périurbaines de Kirundo, et par l'organisation du Service Public de l'Eau (SPE).
06/03/2017

L’équipe de SEVES s’agrandit !

Cette année, deux nouvelles recrues ont rejoint le Coordinateur des programmes au siège de Paris.
  • Antoine Paus, volontaire en Service Civique et étudiant en Master de Relations Internationales, qui accompagne l'équipe notamment sur les récents projets de diffusion en ligne des données, de cartographie et sur le programme POSEY 2 (Mali) où il sera chargé des relations avec les associations de ressortissants.
  • Lise Monnerais, chargée de mission, suivra les projets de SEVES au Tchad, Mali ainsi qu'au Burundi et accompagnera le coordinateur des programmes dans la gestion de l'association.
Pour les contacter :
  • Antoine Paus : sc@asso-seves.org
  • Lise Monnerais : lisemonnerais@asso-seves.org
Suivez nos actualités sur le réseau Linkedin et retrouvez nous à l'espace de travail Greenspace, 28 rue du Chemin Vert, 75011 Paris
02/03/2017

Mission du Coordinateur de SEVES au Niger

Le Coordinateur des Programmes de SEVES Romain DESVALOIS était en mission au Niger du 23 janvier au 2 février afin de clôturer le programme POSEM 2012-2016 dans la région de Maradi. La mission a aussi permis de démarrer le Programme PACK (Plan d'Action Cantonal eau et assainissement de Kanembakaché, 2017-2020 : 8 créations de services d'eau potable dans 8 villages et mesures d'assainissement dans les institutions scolaires, de santé, etc.), et d'appuyer la cellule de Suivi Appui Conseil au Service Public de l'Eau (SAC/SPE).

Les travaux d'optimisation, l'investissement par les exploitants privés et le bon fonctionnement des services ont pu être évalués et réceptionnés dans le cadre du POSEM. La démarche des exploitants investisseurs a aujourd'hui largement dépassé le cadre du projet. Les Communes et les délégataires s'entendent, contractualisent avec l'appui de la SAC/SPE et de l'Etat pour faire fonctionner les services d'eau, avec pour résultat le meilleur taux de fonctionnement des services du pays pour la région de Maradi.

07/02/2017

Concernant le PACK, le Comité de pilotage de lancement a eu lieu avec les Maires des Communes de Alhassan Mayreyrey, Issawane, Kanembakaché, Tchaké, les chefs de village, le Préfet, le Ministère de l'Hydraulique et le Député du Canton. Une réflexion sur un service intercommunal eau et assainissement a pu être entamée avec les Communes. Les premières enquêtes socio-économiques ont pu démarrer avec la création d'applications d'enquêtes sur smartphone via ODK Collect.

Le Coordinateur de SEVES a pu assister au Forum relatif à la décentralisation, au transfert des compétences eau et assainissement et des ressources de l'Etat vers les Conseils Régionaux concernant l'Hydraulique pastorale et vers les Communes concernant l'Hydraulique rurale. Un fort consensus  a été constaté concernant l'amélioration du Service Public de l'Eau (SPE) depuis la délégation de l'exploitation à des opérateurs privés, bien qu'un chemin important reste à accomplir pour améliorer durablement le SPE en milieu rural.

07/02/2017

Bonne année 2017

L’association SEVES vous souhaite une bonne et heureuse année 2017. Vous êtes chaque année plus nombreux à soutenir l’action et la démarche de SEVES en faveur de l’accès à l’eau et à l’assainissement en Afrique et nous vous en remercions. Le Conseil d'Administration et l'équipe de SEVES

03/01/2017

TCHAD : Appui à la décentralisation et aux communes

L'Association Nationale des Communes du Tchad a organisé les 22 et 23 novembre 2016 à N'Djaména, avec l'appui technique et financier de la Coopération française, un atelier d'échanges et de concertation réunissant notamment les maires de 9 communes et des représentants du Ministère de l'Eau et de l'Assainissement.

Cet atelier a valorisé l'appui important du dispositif de Suivi Technique et Financier (STEFI) tchadien de la Cellule de Conseil et d'Appui à la Gestion (CCAG) confié par le Ministère en charge de l'Eau à l'ONG AGIR, partenaire historique de SEVES au Tchad. Le directeur technique de la CCAG Sud a fait des présentations appréciées par les Maires. Une occasion qui a aussi permis d'insister sur le caractère pérenne des projets menés par notre association dans le Sud du Tchad ces 4 dernières années. Le Syndicat des Eaux d'Île-de-France (SEDIF) a contribué à cet atelier avec SEVES en finançant la participation de Bernard LE PIVAIN à l'atelier, qui a pu présenter les expériences de SEVES en matière de gestion déléguée des services d'eau en milieu rural.

28/11/2016

Fin de la première phase de travaux à Bégambian (Tchad)

Les travaux de la première phase (réservoir, réseau, local d’exploitation, bornes fontaines dans le village principal) du projet d’alimentation en eau du village de Bégambian sont maintenant terminés. Bernard LE PIVAIN s'est rendu sur place pour contrôler la qualité des travaux et assister notre partenaire AGIR lors de la négociation du contrat d'exploitation avec l'entreprise AMIGEC.

Le contrôle visuel des réalisations a confirmé la qualité des réalisations annoncées par le suivi fait par le bureau d’études BERTPE mandaté par AGIR pour faire le suivi de travaux.

De plus des mesures de débit et de pression ont été faites en dynamique (robinets des bornes fontaines et des abreuvoirs ouverts). Elles ont donné de très bons résultats (plus d'un bar de pression pour 0,5 bar minimum souhaité). Ces contrôles ont permis de valider la réception provisoire des travaux en présence du Délégué du Ministère de l'Eau et de l'Assainissement.

     
25/11/2016

L'offre pour l'exploitation du Service Public de l'Eau faite par l'entreprise AMIGEC qui a réalisé les travaux  a été retenue. Plusieurs séances de négociation et de mise au point du contrat ont été menées par Ngaryanouba le responsable technique d'AGIR et l’Association des Usagers de l’Eau avec AMIGEC pour définir précisément les conditions financières de l'exploitation du Service Public de l'Eau de Bégambian. Dès la signature du contrat, la distribution et la vente de l’eau vont pouvoir démarrer pour la plus grande satisfaction des populations de Bégambian.

(Photo : Ngaryanouba pour AGIR, le Délégué du Ministère de l’Hydraulique, Christian NANASRA de BERTPE, Bani RADEDIM d'AMIGEC).

SEVES a sollicité le SEDIF, le bailleur du projet, pour le financement d'une seconde phase de travaux d'extension de réseau vers les hameaux de Maïnaga et de Bendal en 2017.

25/11/2016

SEVES présente ses actions au Mali dans le cadre de la SSI

Ce mardi 15 novembre, SEVES participe à la conférence : « le développement grâce aux migrants, un exemple au Mali » organisée le Collectif Solidarité Chartrain dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale. L'objectif de l'événement est de sensibiliser le public chartrain sur le rôle des associations de ressortissants dans les projets de développement. Originaire d'Hamdallaye dans le Cercle de Yélimané, Marabata Diarra évoquera la mise en place d'un projet d'adduction d'eau réalisé en partenariat avec SEVES dans son village d'origine . L'ethnologue Patrick Homolle, auteur de l'ouvrage « D'une rive à l'autre : associations villageoises et développement dans la région de Kayes au Mali », interviendra également. La conférence se tiendra à l'ESPE de Chartres à 20h.

14/11/2016

SEVES recrute pour un CDD de 12 mois un(e) Chargé(e) de mission, de projets Eau, Hygiène, Assainissement, au bureau de Paris

SEVES élargit son équipe et recrute un(e) Chargé(e) de mission de projets Eau, Hygiène, Assainissement, au bureau de Paris. L'offre d'emploi est téléchargeable ci-dessous :

seves-offre-demploi-chargee-de-mission

Pour candidater, envoyez votre CV et LM par mail adressés à Romain DESVALOIS, sur l'adresse contact@asso-seves.org

10/11/2016

Les Chartrains sondés sur la coopération internationale

A l'occasion du salon des associations de Chartres, auquel SEVES participe tous les ans, l'association a réalisé une enquête afin de connaître la position des Chartrains sur la solidarité internationale et sur le lien entre les territoires et l'action extérieure des collectivités territoriales.

Les résultats de ce questionnaire, disponibles en cliquant sur ce lien, montrent une préoccupation importante des enquêtés pour la situation actuelle dans les pays en développement. On retrouve également une adhésion forte au dispositif Oudin-Santini, qui autorise les collectivités territoriales françaises, les établissements publics intercommunaux et les syndicats des eaux et/ou d’assainissement à mobiliser jusqu'à 1% de leur budget eau et assainissement pour financer des actions de coopération internationale dans ces secteurs.

10/11/2016

Mission du partenaire de SEVES M. Boubacar MACINA, Directeur d’AGED-2AEP au Mali

Du 17 octobre au 17 novembre, le Directeur du Bureau d'Etudes AGED-2AEP (Kayes, Mali), Boubacar MACINA, est en mission en France afin de travailler sur les projets en cours dans la région de Kayes au Mali. A cette occasion, SEVES a participé et contribué avec lui à une matinée d'échanges entre ONG partenaires du SEDIF sur l'organisation du service public de l'eau en milieu rural au Mali. La présence de M. MACINA a également permis de travailler avec les 13 associations françaises de ressortissants de villages maliens qu'accompagnent SEVES et AGED-2AEP dans l'optimisation ou la mise en place du service public de l'eau dans leur village d'origine.

Plusieurs réflexions sont en cours pour élargir les actions menées :

  • un programme d'assainissement liquide et solide ;
  • un programme de contrôle et de suivi de la ressource en eau dans la région de Kayes, action qui permettrait  de compléter le suivi technique et financier (STEFI) des services d'eau assuré par AGED-2AEP déjà performant dans la région de Kayes.
03/11/2016

« La France doit refaire de la solidarité internationale une priorité »

Coordination Sud (rassemblement d'environ 170 ONG), a lancé une pétition en ligne pour que la France respecte ses engagements en matière d'Aide Publique au Développement, c'est-à-dire consacrer 0,7% du PIB à la coopération internationale au développement en faveur des pays du Sud. L'aide de la France est loin d'atteindre cet engagement au niveau financier, et la grande majorité de l'aide est dispensée en prêts à des pays solvables au détriment des dons. Elle touche donc très peu les pays les plus pauvres et les secteurs non-rentables tels que l'éducation, la santé, l'accès aux services de base en milieu rural. Pour accéder à la pétition, cliquez ICI.

27/10/2016

Mission d’une délégation d’élus de la Région de Maradi pour le développement de l’accès à l’eau et de l’assainissement

Une délégation nigérienne, à laquelle participaient le Président du Conseil Régional de Maradi, le Président du Conseil de Ville de Maradi, trois députés membres de la Commission Eau et Assainissement du Parlement nigérien, est venue en France à la fin du mois de septembre 2016 afin de présenter leur Plan régional d'accès à l'eau et à l'assainissement, et leur Plan d'amélioration de l'assainissement et de la gestion des déchets dans la ville de Maradi. Ces élus ont mobilisé plusieurs acteurs français de la coopération décentralisée et bilatérale dont le SEDIF, l'AESN et l'AFD pour le plan régional d'accès à l'eau potable et à l'assainissement, avec comme priorité la réalisation de 75 Adductions d'Eau Potable (AEP), et un accent mis sur le suivi de la gestion de l'ensemble des services par les Structures d'Appui Conseil au Service Public de l'Eau (SAC/SPE).

SEVES a sollicité le SEDIF et l'AESN pour participer à ce plan en réalisant 8 AEP, et en construisant des latrines dans les écoles, les centres de santé, et les lieux de forte de densité dans les villages du projet dans le cadre du programme PACK (Plan d'Action Cantonal de Kanembakaché, Département de Mayahi). La délégation souhaite mettre en place une commission d'élus chargée de la coordination et du suivi des programmes d'accès à l'eau et à l'assainissement afin de coordonner les actions de l'ensemble des acteurs du secteur et de planification des investissements et des mesures nécessaires à la pérennisation des services. D'autres partenariats concernant l'assainissement liquide et solide ont été discutés entre les élus nigériens, le SIAAP et le SYCTOM.

14/10/2016

L’énergie solaire au Mali : une opportunité pour des services d’eau financés par l’investissement local

Du dimanche 04 au samedi 10 septembre 2016, une mission conjointe de Bernard Le Pivain de SOLUTECH et de Boubacar Macina du bureau d’études 2AEP, partenaire de SEVES au Mali, s’est déroulée à Bamako dans le cadre du programme POSEY 2. Cette mission a donné lieu à une rencontre avec les entreprises du secteur solaire, en plein essor au Mali, et à une réflexion sur leur implication dans les services d’eau potable en milieu rural.

Plusieurs montages ont été évoqués, allant de l’exploitation directe des services par ces opérateurs qui investissent dans les équipements solaires, des partenariats d’entreprises de la filière solaire avec des exploitants, à la fourniture d’équipements solaires à crédit. Ces modalités d’investissement par les entreprises de la filière solaire sont notamment rendues possibles par la baisse des charges d’exploitation provoquée par la substitution de l’énergie thermique par l’énergie solaire.

11/09/2016

SEVES présent au Salon des Associations de Chartres

Le 3 et 4 septembre 2016, SEVES participera au salon des associations de Chartres. Venez retrouver le stand de l'association (numéro 79) sur la place des Epars pour échanger sur la problématique de l'eau et de l'assainissement en Afrique. A cette occasion, SEVES organise également un sondage sur la coopération internationale et l'action extérieure des collectivités territoriales auprès du public du Salon, venez participer au sondage.

29/08/2016

Offre de volontariat de Service Civique au bureau de SEVES à Paris

SEVES recrute un Service Civique à compter d'octobre 2016. Les informations relatives à la mission et aux modalités de candidature sont dans la fiche de mission téléchargeable sur ce lien.
29/08/2016

Rapport d’Activité 2015

Le Rapport d'Activité 2015 est désormais disponible en ligne en cliquant sur le lien suivant : RAPPORT D'ACTIVITE SEVES 2015. Il reprend les principales réalisations de SEVES en 2015, concernant les projets et les actions de sensibilisation. Bonne lecture.

18/07/2016

Assemblée Générale ordinaire de 2016

Les membres de l’association SEVES se sont réunis en Assemblée Générale le mercredi 6 juillet à 18H00, au 28, rue du Chemin Vert, 75011 - Paris. Vous trouverez sur ce lien le Procès-Verbal de l'AG. Il résume les principaux résultats de l'année 2015, la stratégie pour les années à venir, et l'élection des membres du Conseil d'Administration.

18/07/2016

Participation de SEVES à la réunion d’information et d’échanges du PS-EAU sur la thématique « Eau et assainissement au Mali : bilan des OMD et retour d’expériences »

A l’occasion de la venue en France de Yaya Boubacar (Directeur National de l’Hydraulique au Mali), une réunion d'information et d'échanges sur la thématique « Eau et assainissement au Mali : bilan des OMD et retour d'expériences » a été organisée par le Ps-Eau en partenariat avec Cités Unies France (CUF).

Lors de cette rencontre, SEVES a présenté la première phase de son programme d’Optimisation du Service Public de l’Eau dans le Cercle de Yélimané (POSEY), région de Kayes, Mali. La présentation a permis d'aborder en particulier le travail d’organisation du service public de l’eau autour de la séparation des rôles et la professionnalisation de l’exploitation, le montage et la mise en oeuvre des projets en partenariat avec les associations de ressortissants des villages du Cercle de Yélimané vivant en France.

20/06/2016

SEVES publie dans la revue du PS-EAU

Avril 2016

SEVES et son partenaire THEC ont publié un article de retour d'expérience sur le POSEM (Projet d'Optimisation du Service Public de l'Eau dans la région de Maradi, Niger) dans la revue du PS-EAU N° 80. Il traite notamment de la démarche et des résultats du projet en matière d'organisation du service, de l'émergence d'exploitants-investisseurs, et du dispositif d'appui conseil aux mini-AEP de la région. La lettre du PS-EAU est téléchargeable sur le lien ci-dessous (article sur le POSEM page 12 à 14) : lettre Ps-Eau numéro 80 (format pdf) ou accessible sur le site internet du PS-EAU.

13/05/2016

Mission d’un de nos conseillers techniques au Tchad du 7 au 17 mars

Mars 2016

Bernard Le Pivain a effectué une mission de suivi du projet Begambian qui est en cours de réalisation au Tchad. Cette mission visait à faire le point avec le consultant en charge de la maîtrise d'œuvre des travaux et sur le déroulement général du projet avec notre partenaire tchadien, l'ONG AGIR. Le démarrage de la construction du château d'eau de 70m3 est prévu pour le mois de juin 2016, avec un démarrage de l'exploitation à la fin de l'année pour la partie centre du village (5 000 habitants). Elle visait aussi à identifier une entreprise prête à exploiter les installations et à investir dans les équipements renouvelables. Cette mission a en outre permis d'effectuer le suivi des projets de Kol et Koutoubéti mis en exploitation respectivement en avril 2015 et en octobre 2010. Elle a permis de constater le bon fonctionnement du service sur ces 2 sites et de poursuivre l'appui technique aux exploitants.

07/05/2016

Signature d’une charte entre SEVES et le SEDIF

Mars 2016

A l'occasion de l'anniversaire des 30 ans d'actions de coopération internationale du Syndicat des Eaux d'Île-de-France, le SEDIF a organisé un colloque le 23 mars 2016 au Sénat. Au terme du colloque, la secrétaire générale de SEVES, Anne-Charlotte BEAUGRAND, a signé avec M. André SANTINI, président du SEDIF, et M. Christian CAMBON, président de la Commission des Relations Internationales du SEDIF une charte entre le SEDIF et SEVES. Cette charte engage le SEDIF et SEVES à soutenir, dans les pays les moins avancés, le développement des services publics d'eau potable, et à mettre en oeuvre des solutions combinant innovations techniques, sociales et institutionnelles. Cet objectif et cette démarche sont déclinés en 5 indicateurs chacun. A cette occasion, M. CAMBON et M. SANTINI ont remis un chèque symbolique à SEVES d'un montant de 459 000 €, correspondant au total des 3 dernières subventions obtenues pour les projets POSEM, région de Maradi, au Niger (150 k€), POSEY, Cercle de Yélimané, au Mali (50 k€), et d'alimentation en eau potable du village de Bégambian au Tchad (259 k€).

23/03/2016

Le colloque a été le lieu d'échanges techniques et de débats, avec notamment trois présentations : l'évolution en matière d'innovation technique et d'innovation sociale des projets du GRET avec le SEDIF (Frédéric NAULET), la délégation de service public avec îlot concessif (Romain DESVALOIS, SEVES), le suivi technique et financier des services d'eau potable (Jean-Pierre MAHE, Experts Solidaires). La présentation Power Point de SEVES est téléchargeable sur le lien ci-dessous :

Présentation DSP avec îlot concessif (format pdf)
23/03/2016

Conseil d’Administration de SEVES du 1er mars 2016

Mars 2016

Le Conseil d'Administration de SEVES s'est réuni le 1er mars 2016. Le PV de la réunion est téléchargeable sur le lien ci-dessous :

PV du CA du 01/03/2016 (format pdf)

01/03/2016

Bonne année 2016 !

Toute l'équipe de SEVES vous adresse ses voeux pour cette année 2016 ! Que cette année permette de renforcer la coopération et la solidarité internationale, et promeuve les acteurs locaux, au coeur du développement durable et de l'accès aux services essentiels.

Merci encore de votre soutien !

01/01/2016

Semaine de la Solidarité Internationale

Fort des succès des éditions précédentes et dans un contexte où solidarités nationale et internationale ne peuvent que se conjuguer, le collectif Chartrain a reconduit cette année la semaine de la solidarité internationale ! Le thème de cette édition 2015 est la solidarité avec les migrants, thème particulièrement cher à SEVES qui travaille depuis plusieurs années avec les associations françaises de ressortissants de villages maliens et tchadiens, et les accompagne dans leur projet d’accès à l’eau potable pour leur village d’origine.

De nombreuses animations y sont prévues : mur de paroles, recueil de témoignages d’immigrés, concerts, animations d’associations et surtout des rencontres pour échanger sur les thèmes des migrations et de la solidarité. Venez nous rejoindre dès 11h le samedi 21 novembre sur la place des Epars.

21/11/2015

La collecte de données : le numérique au service des adductions d’eau potable, et des enquêtes de terrain

Septembre 2015

SEVES et son partenaire THEC au Niger ont développé une application mobile permettant aux exploitants d'adductions d'eau potable de la région de Maradi de saisir et envoyer les données techniques et financières mensuelles à la structure d'appui conseil (SAC/SPE), chargée d'accompagner l'exploitant et de contrôler sa gestion. Dans la lignée de ce projet numérique, SEVES participera et présentera les possibilités qu'offre le numérique pour mener une enquête de terrain, dans le cadre de la rencontre Jeunes Professionnels du réseau Projection : Les dessous d'une enquête de terrain - Du projet au questionnaire, de l'enquête aux résultats. La rencontre a lieu le 24 septembre à Paris à 19H, contactez le réseau Projection pour vous inscrire à la rencontre !

24/09/2015

Le solaire à l’ordre du jour

Septembre 2015

Boubacar MACINA, Directeur du bureau d'études 2AEP partenaire de SEVES au Mali, co-animait la rencontre débats sur le pompage solaire organisée par l'Arène Île-de-France et le Programme Solidarité Eau au Pavillon de l'eau, à l'occasion de la parution de l'ouvrage Le pompage solaire – options techniques et retours d’expériences, des repères pour l’action. SEVES s'engage également, si le contexte local le permet, pour la solarisation de l'approvisionnement en énergie des systèmes d'eau, pour une amélioration de la performance économique et environnementale du service public de l'eau.

20/09/2015

Election du Bureau de SEVES

Juin 2015

Le 14 juin, le Conseil d'Administration de SEVES a procédé à l’élection de son bureau. Nous souhaitons la bienvenue aux élus dans leur nouveau mandat. Le nouveau Bureau est composé d'Emmanuel PARENT, élu Président, Ghislain BREGEOT, élu Trésorier et qui avait déjà occupé ce poste, et Anne-Charlotte BEAUGRAND, ancienne chargée de mission chez SEVES et qui a souhaité continuer l'aventure, élue en tant que secrétaire.

14/06/2015

La lettre d’information n°3

Avril 2015

Nous sommes très heureux de vous présenter la troisième édition de notre lettre d'information. Vous y retrouverez notre actualité et des nouvelles des projets en cours. N'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos suggestions et vos commentaires. Bonne lecture !

Pour télécharger la lettre d'information SEVES (format pdf)

01/04/2015

La lettre d’information N°2

Nous sommes très heureux de vous présenter la seconde édition de notre lettre d'information. Vous y retrouverez notre actualité et des nouvelles des projets en cours.

N'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos suggestions et vos commentaires. Bonne lecture !

Pour télécharger la lettre d'information SEVES (format pdf)

16/12/2013

La lettre d’information N°1

Mai 2015

Nous sommes très heureux de vous faire partager la première édition de notre nouvelle lettre d'information. Cette lettre est appelée à paraître deux à trois fois par an, vous y retrouverez notre actualité, des nouvelles des projets en cours ainsi que des analyses ou des témoignages sur des thématiques qui nous sont chères.

N'hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos suggestions et vos commentaires.

Pour télécharger la lettre d'information SEVES (format pdf)

01/05/2012

Le Forum Mondial de l’Eau

Mars 2012

Du 12 au 17 mars 2012, Marseille a acceuilli le 6ème Forum Mondial de l'Eau. Notre équipe était présente et grâce au SEDIF et ID, nous avons eu l'immense plaisir de pouvoir inviter l'ensemble de nos partenaires africains : Rabiou Maïna du cabinet THEC (Niger), Nangadoumngue Ngaryanouba de l'association AGIR TCHAD, Djibrine Ngarmig-Nig du cabinet SENOR (Tchad) et Boubacar Macina du cabinet 2AEP (Mali). Ce dernier était accompagné de M. Ibrahim Doucoure, maire de Diafounou Gory, commune où nous intervenons au Mali.

12/03/2012

Deux rencontres officielles ont mis nos invités à l'honneur en tant qu'opérateurs du Suivi Technique et Financier (STEFI) dans leur pays : la session 115, co-organisée par l'AFD, le GRET et le PS-Eau intitulée "le Suivi des Services d'Eau: une clé de réussite pour la durabilité et l'accès à l'eau pour tous" et un évènement préparé par le SEDIF intitulé "le Service Public de l'eau : Transparence et Solidarité".

En marge du Forum, SEVES a également pu organiser les premières rencontres inter-STEFI qui avaient pour but de créer un véritable espace d'échange entre opérateurs STEFI sur les difficultés et les réussites de leurs activités quotidiennes.

Pour plus d'information, vous pouvez télécharger les conclusions de la session 115 et de la rencontre inter-STEFI >> Conclusions 115 (document en anglais)

12/03/2012